BELIBOG

LE MEILLEUR DES LAITS

Si le chameau est un animal exploité par les peuples nomades depuis des millénaires pour sa résistance exceptionnelle aux conditions climatiques dans le désert, l’usage qu’ils font du lait de chamelle est moins connu. Pourtant, ses vertus pour la santé sont nombreuses !

Le lait de chamelle fait partie du régime alimentaire des bédouins, bergers et autres tribus nomades depuis la domestication des chameaux survenue il y a des millénaires. Les éleveurs peuvent ainsi survivre jusqu’à un mois uniquement à l’aide de ce breuvage lorsqu’ils parcourent de longues distances dans le désert pour y amener paître leurs troupeaux.

Chose très intéressante, l’élevage des chamelles et des dromadaires constitue en outre une alternative viable à la production laitière traditionnelle dans certaines régions arides du globe où l’agriculture bovine tend à consommer de grandes quantités d’eau mais aussi d’électricité.

Décrété « super aliment » par la FAO (Food and Agriculture Administration), le lait de chamelle regorge de bienfaits et de vertus.

Niveau nutritif, le lait de chamelle est incroyable !

Il contient un fort pourcentage de protéines à potentiel antimicrobien élevé, protéines absentes du lait de vache ou ne s’y trouvant qu’en quantité infime.

Il apporte suffisamment de nutriments essentiels pour pourvoir aux besoins alimentaires quotidien d’une personne. D’ailleurs, dans de nombreux pays, le lait de chamelle est d’ailleurs donné aux bébés souffrant de malnutrition.

Pour faire simple :

  • Comparé au lait de vache, le lait de chamelle est faible en lactose. Cependant, les niveaux de potassium, magnésium, fer, cuivre, manganèse, sodium et zinc y sont plus élevés que dans le lait de vache.

  • Le taux de cholestérol du lait de chamelle est inférieur à celui du lait de vache ou de chèvre.

  • Il contient 3 fois plus de vitamine C que le lait de vache.

  • Il contient 10 fois plus de fer que le lait de vache.

  • Il est riche en acides gras insaturés et en vitamines B.

  • Le lait de chamelle contient plus de protéines et moins de matières grasses que le lait de vache. 

  • Le lait de chamelle est idéal pour les intolérants ou allergiques au lactose.

Mais quelles sont ses vertus ?

Les vertus médicinales du lait de chamelle sont connues des peuples d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et d’Asie.

Il est apprécié traditionnellement pour ses propriétés anti-infectieuses, anti-cancéreuses, antidiabétiques et plus généralement comme reconstituantes chez les malades convalescents et dans les états de fatigue.

Il a aussi la réputation de renforcer les défenses immunitaires et de stimuler l’activité physique des organismes en état de surmenage.

D’après certaines études menées dans différentes parties du globe, le lait de chamelle est réputé pour :

  • renforcer le système immunitaire,

  • prévenir ou soulager les maladies de type auto-immune dont la rectocolite hémorragique et la maladie de Crohn,

  • exercer un pouvoir prophylactique ou même curatif sur le diabète pouvant — sous certaines conditions chapeautées par un strict contrôle médical — remplacer les injections d’insuline,

  • apporter une aide contributive au traitement de l’autisme, de la maladie de Parkinson, de la borréliose (maladie de Lyme) ou de la maladie d’Alzheimer,

  • soulager les problèmes d’allergies chez les enfants,

  • favoriser la digestion car il est très riche en pro biotiques, essentiels pour une digestion saine.

En outre, les bédouins du Moyen-Orient ont foi en ses pouvoirs curatifs, d’autant que la médecine arabe herboriste traditionnelle lui prête des vertus permettant de combattre des maux tels que l’ostéoporose, la tuberculose, l’asthme, la grippe, l’hypertension, le diabète ainsi que diverses maladies métaboliques ou de type auto-immune.

Pour conclure, le lait de chamelle est très bon pour la santé, que ce soit en prévention ou pour soigner certains maux. Cependant, il est très difficile à se procurer et particulièrement en France.